Chroniques Lecture

When Dimple met Rishi, ma douce romance estivale.

When Dimple Met Rishi
( Quand Dimple rencontre Rishi)
Sandhya Menon
Lecture VO

4 / 5

Dimple Shah has it all figured out. With graduation behind her, she’s more than ready for a break from her family, from Mamma’s inexplicable obsession with her finding the “Ideal Indian Husband.” Ugh. Dimple knows they must respect her principles on some level, though. If they truly believed she needed a husband right now, they wouldn’t have paid for her to attend a summer program for aspiring web developers…right?

Rishi Patel is a hopeless romantic. So when his parents tell him that his future wife will be attending the same summer program as him—wherein he’ll have to woo her—he’s totally on board. Because as silly as it sounds to most people in his life, Rishi wants to be arranged, believes in the power of tradition, stability, and being a part of something much bigger than himself.

The Shahs and Patels didn’t mean to start turning the wheels on this “suggested arrangement” so early in their children’s lives, but when they noticed them both gravitate toward the same summer program, they figured, Why not?

Dimple and Rishi may think they have each other figured out. But when opposites clash, love works hard to prove itself in the most unexpected ways.

When Dimple Met Rishi est, pour moi, ma lecture doudou de l’été. Douce, légère, rempli d’innocence, avec une romance mignonne comme tout, ce livre remplis pour moi tous les critère du livre Young Adult de l’été. Sans aucune prise de tête, avec de l’humour et un sourire toujours au coin des lèvres, on dévore rapidement ses 380 pages. Et pour cause, je l’ai finis en deux jours et demie.

Peut-être que cela est sans doute lié au fait que j’ai mis une éternité à finir Anne Of Green Gables (plus d’un bon gros mois selon GoodReads, et que j’avais besoin de me vider la tête avec une lecture légère et fun), mais cela ne m’a pas empêchée pas de passer un agréable moment en compagnie de Dimple Dash et de Rishi Patel, les deux adorables protagonistes du roman.

When Dimple Met Rishi partait déjà du bon pieds avec moi, en me proposant une romance avec deux héros d’origines indienne (j’aime la diversité dans les personnages !), et le fait que l’on nous présente une jeune fille n’étant pas décrite comme une déesse (ne nous voilons pas la face, dans beaucoup -trop- de romans, les personnages ont des physiques de rêves, ou sont des beautés qui s’ignorent, ce qui, à la longue, deviens assez énervant), et aussi le fait qu’elle code ! Jackpot gagnant pour moi ! Et quel bonheur de voir en plus au fil des pages que le côté geeky de Dimple était complètement assumé et ne tombais pas dans le cliché.

Avec un scénario que l’on pourrait comparer à celui de To All The Boys I’ve Loved Before (de la géniale Jenny Han, que je vous conseille totalement !), When Dimple Met Rishi nous propose quelque chose d’original en se basant sur un énorme quiproquo. Dimple, qui ne supporte plus de vivre selon les rêves de sa mère ( cette dernière ne souhaitant la voir faire des études que dans le but de trouver l’époux idéal indien (The Ideal Indian Husband)), vois en une compétition informatique pour étudiants  l’opportunité d’enfin vivre sa vie comme elle le souhaite. Mais ce qu’elle ne sais pas, c’est que ses parents n’ont accepté qu’elle participe à cette compétition que parce que le fils d’un couple d’amis avec qui ils voudraient la marier y participe également. A peine arrivée sur le campus, elle se fait alors accoster par un charmant Rishi Patel, au courant de la situation (alors qu’elle non), qui l’aborde en l’appelant sa future femme. Complètement apeurée par ce jeune étrange qu’elle ne connais pas, Dimple réagis de façon excessive avant de prendre la fuite. Mais le destin fait que ces deux jeunes adultes se retrouvent dans la même équipe pour le reste de la compétition (6 semaines).

Dès les premières pages, j’étais entièrement conquise par ce livre. Le scénario loufoque, les émotions de Dimple, la douceur de Rishi, ainsi que la plume légère de l’auteure m’ont complètement séduite. Les personnages sont beaux, sincères, et énormément d’émotions se dégagent d’eux. Ce fut pour moi la lecture idéale au moment idéal.

C’est avec un serrement au coeur que j’ai refermé ce livre, qui pendant tout le temps de ma lecture m’a fait énormément de bien, me permettant de me vider la tête et d’apprécier pleinement mes quelques jours de congé au soleil. Le sujet me parlant énormément étant une étudiante en informatique un peu perdu dans un monde masculin, rencontrer Dimple et sa simplicité m’a fait énormément de bien, sans pointer du doigt les nombreux clichés que l’on rencontre souvent quand l’informatique ou le développement est amené dans un scénario (que ce soit au cinéma, sur le petit écran, ou entre les pages d’un roman).

C’est du coup une lecture que je vous recommande fortement si l’anglais ne vous fait pas peur. La plume est très fluide, sans trop de difficultés, ce qui permettra à tout le monde de s’y retrouver par rapport au niveau d’anglais requis.

Leave a Reply